Réhabilitation raisonnée et raisonnable d'une école primaire

Cette école primaire en pierre est située à Mulhouse, dans le Haut-Rhin (68). Inscrite à l’inventaire des monuments historiques, elle témoigne de l’histoire de la Ville, puisqu’elle se situe dans les murs d’une ancienne filature et a été transformée en école par les Allemands lors de l’Annexion de l’Alsace-Moselle en 1870. Elle a fait l’objet d’un réaménagement et d’une réhabilitation lourde de qualité, malgré le budget contraint.

Mis en ligne le

Informations

Zone géographique : Grand Est

Type de bâtiment : Tertiaire

Type de matériaux : Pierre dure (grès, etc.)

Protection patrimoniale : Bâtiment inscrit au titre des monuments historiques

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Mulhouse – Pôle Éducation et Enfance (mandataire du maître d’ouvrage : CITIVIA SPL)

Maîtrise d’œuvre : Mandataire de l’équipe de maîtrise d’œuvre : Pierre Lynde, Formats Urbains, Architectes Associés

Consommation énergétique

Avant travaux : 214 kWh/m²/an

Après travaux : 69 kWh/m²/an

Informations :

Consommations énergétiques conventionnelles en énergie primaire pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire (ECS), le refroidissement, la ventilation et l’éclairage, calculées à partir d’un logiciel réglementaire pour la réglementation thermique (RT) des bâtiments existants.

Cette fiche a été réalisée dans le cadre du projet CREBA – Centre de REssources pour la réhabilitation responsable du Bâti Ancien, soutenu par le Programme ministériel d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Énergétique (PACTE). Il est piloté par le Cerema aux côtés de 4 partenaires : l’école des Arts et Métiers Paris Tech, le Laboratoire de Recherche en Architecture de l’ENSA de Toulouse, les associations nationales Maisons Paysannes de France et Sites & Cités Remarquables de France. 

Plus d’informations :

Site internet Courriel

Rédacteur de la fiche : Elodie Héberlé (Cerema Est)

Crédits photos : Pierre Lynde (sauf mention contraire)

© 2018 Groupement CREBA
Toute reproduction interdite sans l’autorisation du groupement CREBA